bandeau imageDRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

Retour à la page d'accueil
>Sports >Regards d’experts >Isabelle FIJALKOWSKI-TOURNEBIZE CTS Basket : Opération pôle

Isabelle FIJALKOWSKI-TOURNEBIZE CTS Basket : Opération pôle

Article Regards d’experts 18/12/2012

Bonjour Isa Fijalkowski-Tournebize, peux-tu te présenter ?

Je suis cadre technique de basket depuis 2003 suite à une carrière de sportive de haut niveau pendant un peu plus d’une dizaine d’années. Mon projet de reconversion a été inspiré lors de ma carrière sportive par mes entraineurs Gaëtan Le Brigant et Maryline Joly. Ils m’ont permis de prendre conscience que je pouvais me réaliser dans ce sport et prétendre au haut niveau. Leur aide en terme d’orientation et de connaissance du milieu m’a permis de faire les bons choix et je les remercie de m’avoir fait confiance.
Cadre technique en Auvergne depuis 2004, je suis responsable de la formation des joueurs et en charge du Pôle Espoirs mixte au Creps de Vichy.
J’ai également des missions nationales sur les Très Grands Gabarits (productions vidéos encadrement de stages) et je vais être coach assistant de l’équipe de France U16 pour les championnats d’Europe qui se déroulent du 1er au 11 aout 2013.

Quelles sont tes missions en tant que… ?

J’ai en charge d’organiser avec l’aide de l’équipe technique de la Ligue d’Auvergne et en collaboration avec les comités départementaux, la détection dans les catégories U12, U13, U14,U15 afin de préparer les sélections régionales (entrainements, stages…) aux camps et tournois inter Ligues (Bourgogne, Lyonnais, Centre).
Le Pôle Espoirs mixte est intégré dans le parcours d’excellence de la FFBB. Le maillage du territoire se caractérise par un pole Espoirs (catégorie U13-U15) par région.
La gestion de la structure d’entrainement demande la coordination avec les partenaires que sont le Creps et le collège Jules Ferry.
L’objectif est de permettre aux jeunes sportifs de suivre le double projet, de s’épanouir dans leur vie d’adolescent en leur proposant un équilibre entre les temps scolaires, les temps d’entrainements et les temps libres.
L’orientation vers le haut niveau jeune a concerné 7 joueurs en 7 années. Ils ont intégré le Pôle France à l’Insep avec autant de participations dans les équipes nationales jeunes.
Un nombre conséquent de joueurs ont intégré les centres de formation des clubs professionnels.
Pour les autres joueurs, ils continuent au niveau du championnat de France U16.
Cela permet de dire qu’au regard de la Ligue moyenne en terme de licenciés, les résultats sportifs sont satisfaisants grâce au travail en équipe des intervenants du Pôle Espoirs : Corinne Deganis, Franck Bestoso et Jean Marie Deganis.

Peux-tu nous présenter la Ligue régionale de Basket ?

SAISON 2011 2012
11 848 licenciés soit 115 Clubs et 4 comités départementaux
Allier : 2 098 licenciés (38% filles)
Cantal : 550 licencies (52% filles)
Haute-Loire : 2 125 licencies (62% filles)
Puy-de-Dôme : 7 075 licencies (42% filles)
La Ligue d’Auvergne est une ligue de taille moyenne : la FFBB comptant 468 000 LICENCIES/ dont 40% de femmes

2 cadres techniques d’Etat :
Jean Marie Deganis coordonnateur de l’ETR et responsable de la zone Centre ; il a la responsabilité de la formation des cadres. Il intervient dans l’entrainement du pôle masculin.
2 cadres techniques fédéraux en charge de l’entrainement du Pôle Espoirs, des sélections régionales.
Les cadres techniques fédéraux des comités (un dans l’allier, la haute Loire et le Puy-de-Dôme) organisent la détection des catégories U11 et U12, l’opération basket école et le développement de l’activité (la création de clubs...)

Quelles sont tes priorités en tant que CTS ?

Dans le cadre de la formation des joueurs, le niveau benjamin (11-13 ans) est primordial. C’est pourquoi nous souhaitons que s’applique la charte de l’entraineur dans cette catégorie afin d’inciter les clubs à mettre des techniciens diplômés. Nous organisons des journées de formation spécifiques et avons élaboré un livret de contenus techniques spécifiques.
Les projets sur le basket féminin sont également un enjeu. On remarque une différence de niveau dans la catégorie benjamin. L’idée d’entrainer techniquement et spécifiquement les jeunes joueuses devrait permettre d’améliorer le niveau général. Le projet de développement mené depuis deux saisons a permis d’identifier 10 clubs référents qui proposent des stages sur les vacances scolaires

Quels sont les freins ?

La notion de clubs satellites afin de créer une dynamique par bassins géographiques a du mal à émerger. Les clubs ont du mal à travailler en collaboration.
L’idée que la formation dans les clubs permette la pérennité de ceux-ci n’est pas toujours intégrée et s’oppose à la volonté d’avoir des résultats à court terme.

Avez-vous des partenaires incontournables qui vous soutiennent ?
La FFBB.
Le Conseil Régional est un partenaire important pour le financement des projets de développement et le fonctionnement du Pôle Espoirs.
La DRJSCS nous permets de valider la convention ETR nécessaire au travail en collaboration avec les différents partenaires pour mener à bien les actions fédérales.

Quels sont les événements importants à venir sur la région ?
Match de préparation à l’Euro 2013 (se déroulant en France) de l’Equipe de France féminine le lundi 20 mai à la maison des Sports.

Quel est l’aspect le plus positif de ton métier ? Le plus négatif ?
La disparition du club professionnel féminin et la baisse du niveau des clubs pros masculins ne permet plus de jouer le rôle de locomotive et de formation inhérent à leur statut.
Le travail est rendu plus difficile car nous devons nous appuyer sur de nouvelles structures.
L’objectif est de mettre en place des projets en s’appuyant sur la formation régionale et les clubs afin de garder les joueurs formés localement et leur proposer un niveau de championnat plus intéressant.

Parle-nous du Pôle Espoir : Comment- sont recrutés les jeunes ?
Le Pôle Espoir mixte basket Auvergne est au Creps de Vichy
Le recrutement est régional : (22 jeunes) et résulte du parcours de détection et de formation initié par les comités départementaux et finalisé par les stages de sélection régionale et le Tournoi inter ligue U12.

Comment fonctionne le Pôle ?

Entrainement quotidien qui totalise 11h d’entrainement par semaine.

Une journée type ?

Réveil 6H45 pour les cours à 8h00 jusqu’à 14h30 ou 15h30.
Entrainement de 16h à 18h.
Soutien scolaire si besoin- Diner à 19h00 –
Etude 20h-21h- Coucher 21h30

Liste des pièces-jointes