bandeau imageDRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

Retour à la page d'accueil
>Emploi, formation, concours >Dispositifs d’aide à l’emploi >Le sport crée de l’emploi en Auvergne

Le sport crée de l’emploi en Auvergne

Article Dispositifs d’aide à l’emploi 21/12/2015

La DRJSCS accompagne les associations dans leurs démarches de création d’emploi. Guidant les dirigeants souvent bénévoles dans le labyrinthe des contrats aidés, elle incite les associations à mutualiser les emplois afin de leur donner une réelle chance de pérennisation. Ainsi, six groupements d’empoyeurs ont vu le jour en Auvergne en 2010.

Dispositifs actuels d’aide à l’emploi

Dès lors qu’elle souhaite créer un emploi, une association a le plus souvent recours à des aides initiales de l’Etat ou de la Région : qu’il s’agisse des dispositifs actuels de Contrat Unique d’Insertion (CUI - voir pièce jointe), d’Emploi-Tremplin, ou bien encore du Plan Sport Emploi.

Depuis l’existence des contrats aidés, les activités sportives, socioculturelles ou administratives sont assurées depuis des années par ces salariés du secteur associatif, en complémentarité de l’engagement des bénévoles. Cette situation met en lumière une double attente des adhérents : à la fois celle de disposer d’un encadrement professionnalisé, mais aussi de faire face à l’actuelle crise du bénévolat associatif qui touche toutes les activités.

Au démarrage, l’emploi dispose souvent d’aides importantes (jusqu’à 90%), mais celles-ci ne durent généralement que les premières années. Aussi, pour maintenir son activité, l’employeur associatif doit donc trouver des financements pérennes.

La mutualisation de l’emploi vers les Groupements d’Employeur

Parmi les démarches de professionnalisation menées, la DRJSCS accompagne les associations dans leur démarche de mutualisation de l’emploi. En effet, même si au travers de leurs professionnalisations les associations optimisent leur fonctionnement et développent leurs activités, on constate que dans la plupart des cas, le (ou les) emploi(s) associatif(s) ne s’autofinancent malgré tout, que partiellement.

En partenariat avec la DIRECCTE, la Caisse des Dépôts, et le Conseil Régional d’Auvergne, la DRJSCS informe, accompagne et finance les associations et les collectivités dans leur projet de constitution de Groupements d’employeurs (GE).

Le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) réalise pour les services de la DRJSCS un diagnostic précis visant à évaluer le potentiel de mutualisation des structures : associations et communes. Un travail de plusieurs mois vise ensuite à définir les besoins de chacun en matière de mise à disposition de personnel et à établir les fiches de postes du (ou des) salarié(s) du GE.

Au final, les associations ou collectivités territoriales (limitées à 50% des membres du GE pour ces dernières), établissent l’emploi du temps de leur salarié et leurs parts respectives de financement du GE.

Un bilan intermédiaire en 2010, montre que la DRJSCS a accompagné la création de 6 GE : 2 en tennis, 2 multisports, un en football et un en Judo. Quatre accompagnements sont également en cours pour la période 2010-2011.

Nul doute que la structuration d’associations autour de GE a permit de sauver des emplois qui étaient fragmentés et fragiles par nature.

Dès lors que l’emploi est en place au sein du GE, une piste de pérennisation importante consiste en l’acquisition par les salariés de compétences complémentaires (autres spécialités d’animation, d’administration ou de développement...), permettant ainsi l’activité sur une gamme de créneaux horaires plus lages, dans un objectif de développement de l’emploi.

Pour plus d’information, contacter Michaël Roux : 04-73-34-91-74, ou michael.roux@drjscs.gouv.fr