DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

Retour à la page d'accueil
>Sports >L’observation des pratiques sportives

L’observation des pratiques sportives

Article Sports 25/01/2019

Afin de disposer d’informations précises pour suivre l’évolution des pratiques sportives des Français, le Ministère des sports a lancé le Baromètre national des pratiques sportives en association avec l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP).

En complément de cette étude national la DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en octobre 2018 une étude afin de disposer d’une meilleure vision des pratiquants exerçant leur activité physique et sportive en dehors du cadre fédéral.

I Lancement du Baromètre national des pratiques sportives

Le développement du sport pour tous, en particulier en direction des personnes les plus éloignées de la pratique sportive, est l’un des grands enjeux du projet mis en œuvre par le ministère des Sports. La pratique d’activités physiques et sportives, dès le plus jeune âge et tout au long de la vie, répond non seulement à un enjeu de santé publique, mais comporte aussi des bénéfices multiples : l’épanouissement personnel, la confiance en soi, l’inclusion…

Réalisé pour la première fois en 2018 en collaboration avec le CRÉDOC, ce nouvel outil de monitoring sera reconduit tous les deux ans. Il permettra d’apporter des éléments pour guider et évaluer les politiques publiques menées dans ce domaine. Les résultats de l’enquête inédite menée entre le 19 juin et le 5 juillet 2018 auprès d’un échantillon de 4 061 individus de 15 ans et plus interrogées sur l’ensemble du territoire national ont été dévoilés ce jeudi 17 janvier en présence de la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Ce premier Baromètre national des pratiques sportives confirme que l’envie de pratiquer une nouvelle activité est présente chez un Français sur quatre ! Une donnée essentielle pour le ministère des Sports qui souhaite fédérer l’ensemble de nos concitoyens autour des bienfaits du sport et de la pratique sportive dans l’objectif fixé par le Président de la république de 3 millions de pratiquants supplémentaires.

Retrouvez l’intégralité du rapport de l’INJEP en cliquant ici.

II Etude sur la pratique sportive non-fédérale

En complément de cette étude nationale La DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes a lancé en octobre 2018 une étude afin de disposer d’une meilleure vision des pratiquants exerçant leur activité physique et sportive en dehors du cadre fédéral.

Seront concernées :
- La pratique au sein des structures commerciales (salles de remise en forme, activités de pleine nature, futsal, squash,…) ;
- La pratique libre (marche, running, VTT, roller, natation, football, tennis, fitness…)
A l’inverse, le tourisme sportif, les événementiels sportifs, la pratique dite sport santé bien-être réalisée dans des dispositifs temporaires et la mobilité douce ne seront pas concernés.

L’étude conduite par le Cabinet Mouvens et suivie par un comité de pilotage composée de représentants de différents secteurs d’activités (DRDJSCS, CROS, ANDES, ANDIISS, Union Sport et Cycle, Agence Urbanisme, outdoor sports valley, CREPS Auvergne-Rhône-Alpes/Vallon Pont d’Arc, Climb Up, …) vise à :

- Caractériser les pratiques physiques et sportives non fédérales dans la région ;
- Estimer le poids de la pratique non fédérale dans la région et son évolution ;
- Définir les feins et leviers du développement de ces pratiques ;
- Identifier les différentes motivations pour ces types de pratique sportive ;
- Déterminer les types d’actions de coordination avec le sport fédéral.

Afin d’être la plus complète possible, cette étude s’appuiera sur une extraction régionale du baromètre national des pratiques sportives 2018.

Les résultats de cette étude sont prévus pour juin 2019.