bandeau imageDRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes

Retour à la page d'accueil
>Cohésion sociale >Veille sociale / Protection des personnes vulnérables >Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale

Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale

Article Veille sociale / Protection des personnes vulnérables 22/05/2017

Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale : Feuille de route régionale Auvergne-Rhône-Alpes 2017 - 2018

Contexte national :

Le plan pluriannuel de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a été adopté le 21 Janvier 2013, ce plan agit aux véritables racines de la pauvreté. Il renforce le rôle de bouclier social des politiques publiques, et agit également comme un tremplin pour offrir des opportunités aux personnes en difficulté. Il est à l’origine le fruit d’une concertation entre l’ensemble des acteurs des politiques de solidarité, incluant les personnes en situation de précarité elles-mêmes. L’objectif qu’il poursuit depuis son adoption est donc de permettre et de favoriser entre eux la coordination et le travail en réseau pour lutter efficacement contre la précarité.

Malgré l’enrayement de la progression du taux de pauvreté, des inégalités subsistent. C’est pour cette raison que le Gouvernement a souhaité maintenir son investissement. En complément, l’instruction du 16 Juillet 2015, ainsi que la circulaire du 18 Juillet 2016 rappellent que la mobilisation autour de ce plan doit également se traduire par la territorialisation de celui-ci. Afin de poursuivre cet objectif le Gouvernement a souhaité que des rencontres aient lieu dans les territoires. Il a désigné les préfets de région comme garants de l’élaboration d’une feuille de route régionale notamment dans le cadre de leur nouveau périmètre. Elle a pour objectif de définir les actions et priorités pour la dernière année du plan, permettant de maintenir la mobilisation et de rendre ainsi les actions plus visibles sur le terrain. Elle doit être le document de référence de mise en œuvre du plan au niveau régional.

Mise en œuvre en région Auvergne-Rhône-Alpes :

Afin de mettre en valeur les « stratégies locales », des réunions au niveau départemental ont été organisées, puis une rencontre régionale le 4 Octobre 2016. La rédaction de la feuille de route est la concrétisation des échanges de ces journées et du travail réalisé en départements.

La feuille de route rappelle les quatre priorités fixées régionalement :
- le renforcement de l’accès aux droits sociaux par le travail en réseau ;
- l’amélioration de la gouvernance des politiques de solidarité et participation des usagers ;
- l’accès à l’emploi des jeunes et des publics qui en sont le plus éloignés,
- le renforcement de l’accès aux soins pour les publics les plus fragilisés.

Ces quatre priorités sont déclinées en sept « fiches action régionales », qui seront pilotées par la DRDJSCS et qui poursuivent deux objectifs principaux :
- assurer la cohérence du dispositif sur l’ensemble de la nouvelle région,
- faciliter le partage d’expérience entre territoires et l’appui technique du niveau régional.

Ces sept fiches action sont les suivantes :

- Fiche action n°1 : Animer la feuille de route régionale. Elle consiste à maintenir l’impulsion, animer le réseau des référents départementaux, et ainsi favoriser l’échange de bonnes pratiques, et assurer le suivi du plan …

- Fiche action n°2 : Développer l’accompagnement social global. Cette fiche action a pour objectif de valoriser toute initiative en faveur de l’accompagnement social global, notamment la mise en place d’instance, d’outil de coordination et de mise en réseau local, ou d’expérimentation d’un référent parcours.

- Fiche action n°3 : Faciliter l’accès à l’aide alimentaire. L’objectif est d’améliorer la lisibilité du dispositif et notamment de la procédure d’habilitation, la connaissance de l’offre par le public et l’ensemble des partenaires, ainsi que l’adéquation entre l’offre et le besoin.

- Fiche action n°4 : Favoriser l’accès aux droits à travers la politique de domiciliation. Cette fiche doit faciliter les liens entres les niveaux départementaux, régionaux et nationaux, permettre de développer des documents type, et l’expertise du niveau régional.

- Fiche action n°5 : Diversifier l’offre d’hébergement. Elle permettra de favoriser la connaissance du statut des publics hébergés et en demande d’hébergement afin de construire, lorsque cela relève d’une compétence régionale, des réponses adaptées et alternatives à l’hébergement d’urgence.

- Fiche action n°6 : Articuler offre d’hébergement et de logement. Celle-ci a pour objectif de faire de la Commission Hébergement et Accès au Logement une instance d’échange et d’articulation entre acteurs de l’hébergement et du logement, de prendre en compte le logement des personnes défavorisées dans les plans et de permettre une vision partagée et une coordination des dispositifs visant à l’accès et au maintien dans le logement.

- Fiche action n°7 : Affirmer la participation des personnes accueillies. Le but poursuivi est de créer une dynamique de représentation des usagers en région et en département, et d’« accompagner » ainsi la fonction de participation des personnes accueillies, tout en développant le rôle de relais des travailleurs sociaux pour la participation des personnes accueillies.
Ensuite, chaque département possède une « fiche territoire », qui lui permet de recenser ses priorités, et ses différents chantiers en cours, pour répondre au mieux aux spécificités des besoins locaux.